Sclavine

Sclavine c’est l’histoire d’une petite herbe folle de rock’n’roll et de jazz qui pousse et tente de faire sa place, une femme libre qui trouve ses sources d’inspiration et de respiration dans les Pixies, Brian Eno, Talking Heads, Alan Vega, les Stooges ou encore Dizzy Gillespie. Elle compose et écrit depuis longtemps, mène sa vie de femme, tâtonne, essaie de trouver la bonne formule, se risquant sur scène ou en studio, seule ou accompagnée jusqu’à rencontrer Laurent. Il n’est pas bassiste, ça tombe bien. Du coup il propose une espèce de basse rythmique « à pédale » basique et mélodique, une approche « less is more » qui met en avant Sclavine , ses compos et sa voix.